Activités créatives·santé

Maquillage enfant de chez Giotto

 

En cette période de Carnaval, je souhaitais aborder la thématique du maquillage pour enfants. On parle beaucoup de la dangerosité des produits de maquillage conventionnels mais on peut oublier que les produits pour enfants sensés ne contenir aucune substances nocives continuent à être vendus dans toutes les moyennes et grandes surfaces. En tant que maman, il était impensable de laisser mon petit être maquillé avec des produits de grimage vendu dans le commerce sans être certain de la qualité des ingrédients. Pour la peau si fragile et réactive de mon petit Leonardo, il était hors de question que j’envisage de lui apposer quelques matières que ce soit qui puisse être chimique ou surtout non biologique.Voici un produit que toutes les mamans devraient connaître quand arrive les périodes de Carnaval ou tout autre événement ou l’on est amené à maquiller son enfant.

J’ai eut l’occasion de recevoir deux produits de la gamme de maquillage pour enfant de la marque Giotto, il s’agit d’une palette d’ombres à paupières et un lot de crayons existant dans 2 teintes « Glamour » et « Classiques ».

Un produit à la composition saine, DÉPOURVUS D’INGRÉDIENTS NOCIFS.

source : http://www.quechoisir.org

 

Caractéristiques :

  • Convient aux enfants à partir de 3 ans
  • La grande douceur de ces crayons en font un produit particulièrement adaptés pour la peau fragile des petits
  • La mine large et tendre qui glisse bien sur la peau qui permet de maquiller rapidement.
  • La prise en main facile
  • Les couleurs sont lumineuses et chatoyantes
  • Le diamètre du bois suffisamment gros du crayon et robuste pour ne pas casser
  • Les textures des ombres à paupières est crémeuse et douce et permet de créer des halos de couleur ou encore en permet de remplir facilement des formes
  • Un démaquillage simple facile et rapide, ce qui évite d’irriter la peau
  • Le tout est lavable simplement à l’eau et au savon  
  • La composition ne contient de gluten

 

Petit rappel Bienveillance :

Certains enfants ne sont pas adeptes du maquillage, cela est quelque chose de propre à chaque enfant selon sa personnalité ou encore le fait que c’est une notion encore abstraite dans leur esprit et ne doivent en aucun cas être obligé ou se sentir obligé de faire comme les autres s’ils ne souhaitent pas être maquillés ou encore déguisés. Il s’agit surtout des plus petits qui ne comprennent pas encore le concept de se grimer pour s’amuser ou encore de se déguiser. L’enfant est une personne à part entière et son corps lui appartient, à lui d’accepter ou non d’être maquillé.

 

by Virginie S.

santé

Spécial grippe : Zoom sur la fièvre chez l’enfant

Rappel : Qu’est-ce que la fièvre ?

On parle de fièvre quand la température corporelle dépasse les 38°. Il s’agit de la réaction du corps pour lutter contre une infection. Les globules blancs, défenseurs de l’organisme, se montrent plus efficaces dans un environnement proche de 38°. Il n’est donc pas impérieux à ce moment là de vouloir faire descendre la température à tout prix.

ATTENTION : Au-delà de 38,5°, surviennent les effets défavorables de la fièvre. Celle-ci perturbe le bien-être de l’enfant et l’enfant se sent inconfortable. A noter aussi qu’une forte fièvre peut entraîner chez les petits enfants des convulsions.

Chez le petit enfant : Comment améliorer son confort naturellement?

La fièvre ne présentant généralement pas de danger, sa prise en charge visera essentiellement à améliorer le confort de l’enfant. Avant de recourir à l’emploi de médicaments, voici quelques choses simples à préconiser :

  • Déshabiller l’enfant (le laisser en body ou t-shirt léger ) et enlever les couvertures de son lit,  privilégier de le recouvrir avec un drap frais.
  • Eviter la déshydratation en le faisant boire le plus possible (eau fraîche ou autres boissons liquides qu’il accepte). Pensez à lui laisser un biberon d’eau à proximité et lui proposer de boire régulièrement.
  • Ne pas suchauffer la pièce (18-20°C) et veiller à ce que la pièce soit régulièrement aérée.
  • Proposer à son enfant de prendre un petit bain afin de le rafraichir s’il le souhaite et son état le lui permet. ATTENTION : préparer un petit bain à température du corps 37°/38°, ET non pas directement dans un bain tiède ! Quand l’enfant sera immergé dans l’eau, la température de celle-ci descendra petit à petit en concordance avec celle de l’enfant. Ne pas attendre de sortir l’enfant quand la température de celle-ci sera tiède (5 à 10 minutes suffisent).
  • Utiliser avec douceur un Brumisateur si l’enfant y est sensible et de manière légère (éviter de trop mouiller son body et ses cheveux afin qu’il ne se refroidisse pas).
LE PARACÉTAMOL  : PAS NATUREL MAIS SOUVENT INDISPENSABLE
Le paracétamol est l’un des antidouleurs et antipyrétiques (médicament contre la fièvre) le plus utilisé au monde!

– Disponible sans prescription

– Peut être utilisé chez le tout petit enfant.

– il est important de respecter les doses maximales.

– utilisé pour le traitement des formes légères et modérées de la douleur et/ou pour le traitement de la fièvre.

– On l’utilise par exemple en cas de grippe, de refroidissement, de mal de gorge, de maux de tête, de douleurs dentaires ou en cas de migraine, de douleurs menstruelles…

– Le traitement par le paracétamol doit être le plus court possible

– Si la douleur ou la fièvre dure plus de 3 jours, consulter un médecin.

 

Gamme Perdolan® Disponible sans ordonnance dans les pharmacies                                                    Crédit photo : antidouleurs.be 

 

 

by Virginie S.

 

 

santé

Réflexes anti-microbes à adopter afin d’éviter la contamination

Quels sont ces petits réflexes à mettre en place chaque jour et à adopter pour toujours ?

Pour autant que l’on ne puisse éviter tout microbes, bactéries et virus tout au long de notre vie, il est possible de penser à introduire dans les gestes de la vie quotidienne des mesures visant à écarter les indésirables. Autant de petites façons d’éviter d’introduire des maladies au sein de notre foyer et d’ainsi risquer de contaminer nos enfants.

Ces mesures trouveront leurs places tout au long de l’hiver, et ce d’autant plus si l’on à faire aux malades dans notre vie professionnelle ( métiers paramédicaux, contacts avec les collectivités d’enfants; écoles, internats,…)

Malgré toutes ces mesures, la grippe peut venir faire intrusion dans notre quotidien !

Alors pensons et agissons au mieux en adoptant les bons gestes :

Ceux-ci participeront à limiter la contamination et contribueront à la protection contre les maladies de l’hiver.

Réflexe 1 : Se laver les mains à l’eau et au savon / Se désinfecter les mains en utilisant un gel Hydro-alcoolique.

 Réflexe 2 : Bien se couvrir le nez et la bouche quand on tousse ou éternue.

Réflexe 3 : Utiliser des mouchoirs à usage unique (même si ce n’est pas zéro déchet !)

Réflexe 4 : Ne pas se toucher le visage, en particulier (nez et bouche) afin de véhiculer les microbes par ce biais.

Réflexe 5 : Si l’on est malade, si possible rester chez soi et limiter les trajets.

Réflexe 6: Contacter son médecin si besoin et et éviter d’attendre que son état ne se dégrade, et consulter rapidement pour les enfants de moins de 3 ans.

Réflexe 7 : Attention aux contacts avec les objets contaminés et éviter les propagations de microbes à travers les objets du quotidien ( serviettes de toilettes, linge de lit, écharpe, ustensiles de cuisine,…).

Réflexe 8 : Pensez aux personnes fragilisées en portant un masque si contact impérieux.

by Virginie S.

 

 

 

 

santé·Uncategorized

Mon petit à attrapé la grippe !

Leonardo a été touché il y quelques jours par le virus de la grippe, qui sévit fortement cet hiver. Je souhaitais écrire quelques lignes à ce sujet car c’est la première fois que nous avons été confronté personnellement à cette épidémie.

La grippe : ce fléau qui touche aussi les petits !

La grippe est une des maladies les plus courantes et les plus redoutées pendant les saisons froides qui touche aussi les enfants qui ne sont malheureusement pas épargnés.

La grippe ne nécessite pas, sauf complications (la pneumonie chez les plus grands et l’otite chez les bébés) d’un traitement antibiotique.

Le responsable de ce problème est le virus influenzae A.

Les signes chez l’enfant (- de 4 ans) :

  • Fatigue et somnolence,
  • manque d’appétit 
  • parfois nausées, vomissements,
  • température élevée 
  • diarrhées.

ATTENTION : La grippe, à ne pas confondre avec le rhume, est un virus qui peut, dans certains cas, aboutir à d’importantes complications . Il n’est pas toujours évident de savoir si votre enfant a réellement la grippe.

La grippe est-elle contagieuse ?

Ce virus se propage très simplement par le biais des petites gouttelettes de salive projetées quand par exemples l’enfant éternue ou tousse. Rien qu’une petite toux à proximité (classe, transport en commun, chambre,…)  pour contaminer une personne, qui de plus, est affaiblie.

Chez le petit enfant, le virus se multiplie plus rapidement et se propage plus longtemps que chez l’adulte : l’enfant peut être contagieux plus de sept jours après le début des symptômes.

En conclusion :

Restez vigilant et à l’écoute de son enfant afin de décripter au plus tôt les éventuels signes.

 

by Virginie S.